L’immobilier d’entreprise à Bordeaux en plein essor

Bordeaux Place De La Bourse

2017 a été une grande année pour la région bordelaise en matière d’immobilier tertiaire. Avec ses 495 transactions effectuées sur le marché de l’immobilier d’entreprise, elle se trouve en 3e position sur la liste des villes les plus dynamiques de l’Hexagone.

Livraison de bureaux : une hausse de 33 % par rapport à 2016

BordeauxLes compteurs ont explosé du côté des bureaux, puisque 323 transactions ont été échangées pour représenter 165 000 m2 de surfaces, un chiffre légèrement supérieur au pronostique annoncé par Rodolphe de Malet, président de l’OIEB (Observatoire d’immobilier d’entreprises de Bordeaux Métropole). Le résultat annuel qu’on attendait devrait comprendre entre 150.000 et 160.000 m2.

Ce sont surtout les bureaux de seconde main qui intéressaient les investisseurs (81 000 m2). Et il s’avère qu’ils sont plus séduits par le secteur bordeaux centre qui a enregistré 84 000 m2 de surfaces échangées. S’ensuivent alors les secteurs Ouest (46.800 m2), Sud/Sud-ouest (19.000 m2), Nord (9 400 m2) et enfin l’Est avec seulement 5 500 m2 échangées.

Les marchés des entrepôts et les locaux d’activités ont eu leur part !

Tout s’est également bien déroulé du côté des entrepôts et des locaux d’activités, puisqu’ils ont respectivement échangé 226 000 m2 et 156 000 m2, soit un total de 382 000 m2. Ces données nous révèlent une hausse impressionnante de 61 % en termes de volume et 64 % en termes d’opérations. Et comme d’habitude, ce sont les surfaces de seconde main qui accaparent le marché.

Contrairement aux bureaux, les investisseurs se ruent davantage vers le secteur Sud/Sud-ouest pour dénicher les meilleures offres de locaux d’activité et d’entrepôts. Ce qui représente un total de 172.700 m2 de surfaces écoulées.

Le stratagème bordelais

Comment la région s’est-elle prise pour séduire les investisseurs et se retrouver sur le podium du marché de l’immobilier d entreprise dans les grandes villes de France ? Les raisons sont nombreuses. On notera par exemple celle des salariés dont le pouvoir d’achat représente 29 % de plus qu’à Paris. La LGV a également remis une couche pour favoriser le choix des travailleurs, ce qui a emmené nombre d’entreprises à s’implanter dans la « belle endormie ». Par ailleurs, la politique urbaine menée par la Métropole a conduit au développement de plusieurs opérations comme l’Euratlantique, l’opération d’intérêt métropolitain Aéroparc et les Bassins à flot.

Le marché bordelais des bureaux entend encore jouir d’un bel avenir, car selon les dires du directeur de l’opération Euratlantique, 70 % des surfaces en construction livrables en 2020 ont déjà trouvé preneurs.

Be the first to comment on "L’immobilier d’entreprise à Bordeaux en plein essor"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*